Gel du rendement du livret A pour une durée indéterminée

Gel taux livret A

La rentrée ne commence pas sous de bons auspices pour le livret A, le placement favori des français pour l’épargne court terme et disponible. En effet,nous sommes 55 millions à avoir de l’épargne déposée sur ce livret. Le gouvernement sous l’impulsion du tout nouveau chef de l’état vient d’annoncer le gel du rendement pour un période indéterminée qui pourrait bien durer au moins 2 ans d’après nos dernières informations. Sans compter que si la formule d’indexation du livret A avait été respecté, ce gouvernement aurait du monter le taux de rendement du livret A à 1%. Cela n’a pas été le cas bien sûr.

Quel est l’objectif officiel de ce gel du livret A ?

Le gel du rendement du livret A servirait à geler le taux d’intérêt des financements affectés aux logements sociaux. Selon le premier ministre cela permettrait également de baisser les loyers. Curieuse explication car en gelant le taux de rendement les gens vont automatiquement se détourner de ce support et peut-être s’orienter vers les livrets bancaires mais ceux-la sont maintenant soumis à la nouvelle flat tax de 30%, l’arbitrage vers le livret bancaire ne sera pas évident pour tout le monde. Conséquence directe il pourrait y avoir moins d’argent pour financer les logements sociaux.

Quelles conséquences pour le choix de produit d’épargne ?

Avec des livrets règlementés qui ne rapporte plus grand chose et les contrats d’assurance vie dont les rendements vont se situer entre 1 et 2% maximums cette année, que va t’il rester aux français pour avoir une épargne qui conserve sa valeur face à l’inflation réelle des prix des produits courants de consommation ? La question mérite d’être posée et la réponse et relativement simple: les placement à risque.

En effet, les placements que l’on disait sans risque étaient souvent basés sur des obligations (de la dette). Hors ces dernières années les taux ont chuté sous l’impulsion des politiques monétaires des principales banques centrales. Aujourd’hui les taux de rendement des obligations sont proches de zéro, parfois même négatifs, ceci à pour conséquence d’exposer les épargnants au risque de remonté des taux avec pour corolaire une chute sans précédent de la valeur des obligations (un crack obligataire en perspective). Une aubaine pour les emprunteurs et à l’inverse la faillite pour les épargnants.

Donc les détenteurs d’assurance vie et notamment de fonds Euro disons garantis ainsi que les détenteurs de livrets d’épargne sont actuellement en risque sans le savoir réellement. Si en plus le gouvernement décide une baisse forcée des rendements c’est du vol puisque l’épargnant n’est plus rémunéré au regard du risque qu’il prend, même s’il serait légitime d’aider les organismes sociaux submergés par les vagues migratoires décidées par ceux là même qui veulent geler le taux du livret A.

Pour sortir de l’ornière, vous trouverez d’autres solutions de financement et d’épargne chez notre partenaire www.moncreditmoinscher.com, leader des produits financiers pour les particuliers sur internet.

Bookmark the permalink.

Comments are closed.